16 juin 2007

Gentiane acaule

La gentiane acaule, appelée aussi gentiane de Koch porte mal son nom...La véritable gentiane acaule (c'est-à-dire sans tige), c'est la gentiane alpine.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 juin 2007

Pulsatille des Alpes

Plante soyeuse de l'étage subalpin et alpin aux belles fleurs blanches. Celle-ci dont la fleur est blanc jaunâtre est peut-être une hybride des deux sous-espèces : pulsatille des Alpes et pulsatille soufrée.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2007

Oreina gloriosa

Accouplement de la chrysomèle des adénostyles sur une feuille d'épilobe. Ces superbes chrysomèles se rencontrent en nombre à la limite supérieure de l'étage subalpin.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2007

Sabots de Vénus

Rare et protégée, cette orchidée est la réplique d'une pantoufle d'or que portait la Vierge Marie lors d'une apparition à une bergère du haut Dauphiné. Espèce mythique à la beauté sans pareille, la belle a pris son temps pour fleurir...8 à 15 ans !
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 juin 2007

Jeune pic épeiche

Bientôt l'envol pour le dernier des jeunes pics.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 juin 2007

Pic épeiche mâle

Tout juste une fenêtre à travers le feuillage pour observer cette nichée de pics épeiche haut perchée. Dommage que les conditions de lumière soient en outre si difficiles ! L'envol des jeunes ne devrait pas tarder, je les observe maintenant sortant parfois la tête du tronc.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 mai 2007

Chevreuil

Brocard dans un bouquet de prairie de moyenne montagne.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 mai 2007

Tétras lyre

L'herbe a poussé sur l'alpage, l'ardeur des coqs s'émousse.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 mai 2007

Vautour fauve

Ce triste sire a bien mauvaise réputation. Nichant en colonies en moyenne montagne il est pourtant un équarrisseur essentiel qui se nourrit de cadavres. Le circuit digestif "en cul de sac" du vautour empêche la propagation des virus, bactéries et autres germes.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2007

Vautour moine

Encore bien rare, le vautour moine est un peu plus grand que le vautour fauve. Son bec plus tranchant lui permet de s'alimenter des parties plus coriaces tels que les cartilages, la peau. Il intervient sur une carcasse après le vautour fauve.
Posté par LOIC38 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]